J'écris mon premier livre
Extraits
(Ce travail devrait faire l'objet d'une édition en 2023)

Voici un extrait du chapitre 1 du roman d'Aaliyah, "La montre secrète" :

Lia s’était réveillée tôt. Dans son lit dur et inconfortable, l’odeur du vieux foin était insupportable. Elle regardait les murs de l’orphelinat. La pluie tombait fort sur les vitres cassées. Les enfants étaient tous endormis dans leur lit, Sam aussi juste à côté d’elle. Lia décida de sortir et d’aller à la porte pour commencer son travail. Même si il pleuvait dehors, la Maîtresse de l’orphelinat était stricte et forçait les enfants à travailler par tous les temps. Lia sortit tranquillement et descendit les escaliers tordus. Sa robe déchirée, était sale et couverte de taches.

 

Voici le prologue du roman policier d’Hélana, "Au bord de la route"

 

Prologue

 

Je ne peux plus bouger, je suis figée, ma mère pleure, mon père crie et moi je suis là, comme une statue, en me repassant les paroles du policier dans la tête : « je suis désolé de vous annoncer, que nous avons retrouvé le corps de votre fille aînée, ce matin, au Québec. Pour l’instant, nous ne connaissons pas exactement les circonstances de sa mort, nous enquêtons encore, je suis vraiment désolé ».

 

Voici un extrait de l’histoire de Soyann, « un amour à récupérer »

​Dans mon lycée il y a des gros fous de tous les genres comme les cuisiniers qui te font des plats avec des ingrédients que même les plus grands cuistots n’ont pas. Après on a les sportifs, ils font plus de sport que Tibo Inshape, Inosuke et Shrek, puis on a les artistes, ils sont au-dessus du niveau 100 et PUIS EN DERNIER il y a les non talentueux comme moi c’est-à-dire que tout ce qu’on fait on le rate même un truc simple comme garder un enfant, on n’y arrive pas. Hot pants, elle, elle fait partie des talentueux et c’est pour ça que je l’aime.

 

Extrait du roman policier de Céliane et Kayla : « 27 février 1988 »

 Chapitre 2 le carnet

 

« 28 février 1988...Nous sommes dans une cave...Sans lumière. Ambre a très peur ! Mon ventre se serre de plus en plus...L’homme nous rend visite rarement. Nous pleurons, crions ! Je pense que personne ne nous entend ou bien tout le monde s’en moque...

Que font nos parents! Pourquoi ne nous ont-ils toujours pas retrouvé? Le temps est long…

Où est-on? Il arrive!!»

 

Voici le début de l’histoire d’Adrielle et Mathieu "Apocalypse" :

Chapitre 1

 

Comme tous les soirs, un petit garçon nommé Hélie, âgé de 6 ans, souhaite une bonne nuit à ses parents Mike et Sarah, à son grand frère Rayan et sa petite sœur Perle.

Hélie dit :

- bonne nuit tout le monde !

Sa famille répond :

- bonne nuit !

Sarah ajoute :

- tu vas déjà te coucher, il n’est que 8 heures du soir ?

- mwen krazé !!!

Il va se coucher.

Il est bientôt endormi, il est 20 Heures 30. Chez les voisins, Stan prépare du magret de canard cuit, sur le barbecue.

Hélie s’endort profondément...

Et brusquement il se retrouve dans la cuisine et ne comprend pas comment il est arrivé là, alors qu’il y a quelques minutes, il était dans son lit.

 

Voici le début de l'histoire de Mélodie "L'aventure d'Aristote et Dante" :

​Chapitre 1

 

Il régnait un air de fête, Venise s’embrasait au coucher du soleil et tous les habitants se retrouvaient sur la place Saint-Marc pour fêter l’arrivée du Carneval1.

Pour Aristote et Dante, toute cette agitation était synonyme de festin. Charcuterie, fromage, vins et fruits remplissaient les buffets de la place. Et les restes habituels doublaient de volume pendant cette semaine intense.

Faire les poubelles n’avait jamais été son quotidien, mais le métayer avait quitté la ville pour une durée indéterminée et il était malheureusement le seul gentilhomme qui daignait s’occuper de deux vieux animaux errants.

1 Du nom italien du Carnaval : « Il Carneval di Venezia »

 

Voici le prologue de "Le clan du lac", écrit par Gabriel et Nayati

Prologue

Je me prélasse dans l’eau, il faut en profiter ici, on a le droit à une seule douche par mois (pour économiser l’eau, a dit le vieux) depuis la crise où le pétrole a soudainement disparu, c’est comme ça. Au début on s’est branché au globe comme tout le monde : une minuscule boule que des scientifiques ont mis au point, aussi puissante que 100 000 centrales nucléaires et consommant très peu de pétrole, mais le monde est trop ambitieux (comme dit le vieux) on a voulu trop faire et le globe a tout absorbé, plus une goutte de pétrole n’est restée sur l’Amérique, tuant tous ses habitants en même temps.

Les premières années, tout allait plutôt bien mais quand le prix du baril a dépassé celui d’une voiture, on n’a plus vu une voiture avec le plein, dans la rue. Aujourd’hui, les clans se battent pour les quelques gouttes de gasoil qui restent chez nous, à Paris. Je fais partie du clan du Lac, et je vais vous raconter mon histoire.

 

Voici un extrait de l'Histoire de Valentine "Les mondes de Syxc" :

​On sonna à la porte, je me levai en baissant le son pour aller voir qui pouvait bien encore sonner à 19h un samedi.

« -Soïk Yearling ?

-Oui je suis sa sœur.

-Très bien, veuillez signer ici s’il vous plaît.

Je pris le colis et repartis m’asseoir sur le canapé. Je fus étonnée de voir ce qui se trouvait à l’intérieur : un Passe-SYXC et une lettre du gouvernement. A partir du lendemain 4h, je me devais me rendre à la gare d’Aurore pour commencer mon voyage dans les Mondes Oubliés. Je venais tout juste d’avoir 17 ans, et je faisais déjà partie de ces 0,14 % de personnes choisies pour traverser l’espace-temps.